L'histoire des pierres

AURORA (pierre d'agate)

 

Les romains associaient l’agate à Aurore ou Aurora, déesse de l’aube et mère des vents. Elle apporte la beauté de l’aube chaque jour, les couleurs vives striées et tourbillonnait à travers les nuages.

Chaque matin cette déesse ouvrait les portes du jour. Après avoir attelé les chevaux au char du soleil, Hélios, elle montait sur son char tiré par des chevaux ailés : Phaéton et Lampos puis elle accompagnait le soleil sous le nom d’Héméra jusqu’au soir pour ensuite prendre le nom d’Hespéra. Elle terminait sa course dans l’Océan occidental.

 

 

 

QUANYIN (aigue marine)

Les Chinois associent l’aigue-marine à la déesse Quanyin, la déesse de la compassion et de l'amour inconditionnel, protectrice des femmes et des enfants.

Quanyin est un pusa (bodhisattva en sanskrit), c'est à dire qu'elle obtint l'éveil, mais comme elle ne voulut pas de suite accéder au rang de bouddha, elle s'arrêta en cours de route afin de faire bénéficier les hommes de son enseignement.

 

 

DIANE  (améthyste)

Diane et pierre d'améthyste

Pour les Romains, l’améthyste était dédiée à Diana ou Diane, déesse de la lune et protectrice des animaux.

Cette magnifique pierre tient son nom d'un ancien mythe Grecque, dans lequel Bacchus, très en colère, décida que la première personne qui croiserait son chemin serait dévorée par les tigres. Cela tomba sur une pauvre jeune fille innocente, nommée Améthyste, qui se rendait alors au temple de Diane pour prier. Lorsque les tigres bondirent pour la dévorer, la déesse Diane intervint et transforma la jeune fille innocente en un beau cristal transparent violet.

 

 

SEKHMET (citrine)

Deesse Sekhmet et pierre citrine 

Ces magnifiques quartz dorés tranquillisent aussi la déesse Sekhmet à tête de lionne, redoutable fille de Râ, le dieu Soleil. Déesse agressive et coléreuse, elle a le pouvoir de déclencher des maladies, et la citrine lui apporte la paix et le don de guérir. Sekhmet la méchante se transforme alors en Bastet à tête de chat, la douce protectrice des foyers heureux.

 

 

TOUTANKHAMON (lapis-lazuli)

Toutankhamon Lapis-lazuli 

Lapis-lazuli signifie ''pierre bleue''. Les Egyptiens utilisaient cette pierre pour la réalisation de bijoux, de vases et de figurines, mais aussi comme maquillage (notamment pour les yeux). On retrouve le lapis-lazuli dans beaucoup d’éléments décoratifs, comme les peintures, mais aussi sur du mobilier. Un bon exemple pourrait être le sarcophage et le masque du pharaon Toutankhamon. Les Egyptiens considéraient le lapis-lazuli comme un talisman royal‚ la pierre de protection des Dieux par excellence !

 

 

LEONARD DE VINCI  (hématite)

Léonard de Vinci - l'hématite 

Bien que l'hématite (signifie ''pierre de sang'' du fait de la couleur rouge qu'elle produit) fut utilisée depuis des milliers d'années par les hommes préhistoriques (dessins rupestres des grottes) et plus tard par les Egyptiens pour la confection de miroirs et d'onguents médicaux‚ c'est surtout à partir du XVème siècle, que les ateliers ont créé une nouvelle couleur vitrifiable, exclusivement à base d’hématite, la sanguine « Jean Cousin » qui sert à peindre les carnations des personnages. Plus tard, on en fit des craies et des crayons très prisés dès la Renaissance. Léonard de Vinci utilisa les sanguines pour ses travaux‚ très appréciées pour le beau rendu des reliefs que l'on retrouve aussi sur les vitraux des églises gothiques.

 

 

MINOS (Oeil de taureau)

Minos-oeil de taureau 

La Pierre d'Oeil de Taureau nous rappelle le Minotaure gardien du labyrinthe : puissance et impétuosité sont les mots clés de la symbolique de cet animal.

Selon le mythe, désireux de montrer à son peuple le crédit dont il jouissait auprès des dieux, Minos pria Poséidon de faire surgir de la mer un superbe taureau, lequel lui serait aussitôt sacrifié. Poséidon répondit à cette demande en lui envoyant un magnifique taureau blanc que Minos trouva si beau qu'il décida de tromper le dieu : il épargna le taureau qu'il plaça parmi son troupeau et immola une autre bête. Courroucé par l'imposture de Minos, Poséidon anima le taureau de fureur et lui fit dévaster les terres de Crète. En outre, il inspira à Pasiphaé, l'épouse du roi, un amour passionné pour l'animal. La reine alla trouver Dédale pour solliciter son aide. L'architecte fabriqua une vache de bois creuse de manière à ce que Pasiphaé puisse y prendre place et s'accoupler avec le taureau. De cette union naquit le Minotaure, une créature à tête de taureau, et au corps d'homme. Minos, suivant les conseils de certains oracles, confia à Dédale la construction du Labyrinthe, dans lequel il fit enfermer le monstre.

 

 

EROS (onyx noir)

Eros Onyx noir 

La légende raconte que le dieu de l’amour Éros (le Cupidon des romains) utilise une de ses flèches pour couper les ongles de sa mère endormie, Vénus. L’espiègle s’envole et laisse tomber les rognures sur le rivage de l’Inde. Les Parques, trois déesses sœurs chargées de présider aux destinées, les recueillent et les transforment en pierres appelées depuis “onyx”.


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés